Balade Édouard Vaillant

RENDEZ-VOUS DEVANT LA MAIRIE DU XXème ARRONDISSEMENT, PLACE GAMBETTA – STATION MÉTRO GAMBETTA (L3 et 3BIS)

Cette balade épouse le relief du 20ème mais les montées sont courtes et récompensées de descentes.. Partant  de la place Gambetta nous atteindrons par de pittoresques chemins d’écoliers la « Bellevilloise », rue Boyer, emblème du mouvement coopératif français dans les années qui ont suivi la Commune.

La place Gambetta fut un poste majeur de l’insurrection qui se prolongea par la Commune et un lieu tragique lors de la semaine sanglante.

Parmi les survivants de ce charnier, nous rencontrerons Alexis Trinquet, lequel connaîtra l’enfer du bagne en Nouvelle Calédonie puis Edouard Vaillant, qui, devenu député, sera remplacé par Emile Landrin à son poste de conseiller municipal du 20ème.

Edouard Vaillant nous conduira à parler d’un sujet peu abordé : l’enseignement sous la Commune. Dans le square qui lui est consacré, nous parlerons des débuts de la poste aérienne (par ballons !)

Puis, nous rencontrerons l’inclassable Villiers de l’Isle-Adam, aristocrate, chrétien fervent. Mais c’est peut-être lui qui a écrit les plus belles pages sur la Commune et les communards !

Chemin faisant, nous rendrons hommage à Elisabeth Rétiffe, cartonnière, ambulancière sous la Commune, condamnée à mort par Versailles. N’oublions jamais les femmes de la Commune !

Nous rencontrerons enfin Jean-Louis Pindy, menuisier, membre de l’Internationale, gouverneur de Paris. Nous finirons par « la Belle », fondée en 1877 dans un esprit proudhonien, coopérative de consommation rapidement devenue une institution sociale, éducative, culturelle, haut lieu de résistance et d’émancipation ouvrière jusqu’au seuil de la 2nde guerre mondiale. Elle a heureusement échappé aux destructions de la spéculation immobilière pour devenir un  restaurant et aussi un espace culturel et artistique.

Le parcours et les textes lus pendant les balades sont téléchargeables gratuitement. Nous vous remercions cependant de bien vouloir respecter les droits des auteurs quant à sa diffusion et son usage non commercial :

À écouter/voir sur le site de La Fondation Jean Jaurès : « Edouard Vaillant, l’invention de la Gauche »par M. Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes.

Une réflexion sur “Balade Édouard Vaillant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s