Balade Gustave Flourens

RENDEZ-VOUS DEVANT L’ÉGLISE SAINT JEAN BAPTISTE DE BELLEVILLE – STATION DE MÉTRO JOURDAIN (L11)

Cette balade part de l’ancienne mairie de Belleville (sortie du métro Jourdain) et se termine rue Ramponeau d’où il est simple de rejoindre le métro Belleville (en descendant). D’ailleurs la balade se fait quasi exclusivement à la descente !

La rue de Belleville partage en deux l’ancienne commune qui ne fut rattachée à Paris qu’en 1860. Les numéros impairs sont côté 19ème et les numéros pairs, côté 20ème, volonté du baron Haussmann de diviser une population frondeuse.

Nous commençons par les événements qui ont précédé le 18 mars et terminerons par la dernière barricade (selon les Bellevillois) lors de la semaine sanglante. La majeure partie de la balade se passe dans le 20ème.

L’événement fut aussi un laboratoire politique et social dont nous n’avons pas fini d’exploiter toutes les promesses et une expérience qui ne se limite pas à Paris (nous évoquerons la Commune du Creusot en passant dans la rue Jean-Baptiste Dumay).

Nous descendrons successivement par la rue des Pyrénées (ex rue Puebla), la rue des rigoles, les rues de l’Ermitage, des Cascades et atteindront l’église Notre-Dame de la Croix.où fut décidé le « décret des otages ». De là nous nous dirigerons vers le parc de Belleville en prenant la rue Julien Lacroix qui passe devant l’auberge où fut arrêté le célèbre bandit  Cartouche.

Chemin faisant, nous rencontrerons Gustave Flourens (le chevalier de la Révolution), Gabriel Ranvier (Le Christ de Belleville), Zéphirin Camélinat qui vécut très vieux et devint le premier candidat communiste à une élection présidentielle, Maxime Lisbonne (le d’Artagnan de la Commune), Paule Mink, une immense révolutionnaire d’origine polonaise, Prosper Olivier Lissagaray qui nous laissa l’ouvrage le plus documenté sur la Commune par un de ceux qui la vécurent.

Le parcours et les textes lus pendant les balades sont téléchargeables gratuitement. Nous vous remercions cependant de bien vouloir respecter les droits des auteurs quant à leur diffusion et leur usage non commercial :

Une réflexion sur “Balade Gustave Flourens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s